Approcher les autres est-ce si difficile ? de Isabelle Nazare-Aga

Approcher les autres, est-ce si difficile ?

Cette semaine je vous parle d’ Approcher les autres est-ce si difficile ? d’ Isabelle Nazare-Aga que j’ai lue aux Éditions de L’homme et publié en 2004. J’aime beaucoup lire des livres axés psycho, développement personnel et le sujet de ce livre m’a attiré car il traite notamment de l’anxiété sociale, qui touche beaucoup plus de personnes qu’on ne le croit.

Cela fait un petit moment que je l’ai lu du coup ce n’est pas tout frais dans ma tête mais je vais quand même décrire au mieux ce livre.

Isabelle Nazare-Aga est une psychothérapeute, conférencière et auteure québécoise. Elle organise divers séminaires en Europe et au Québec sur l’affirmation de soi et l’estime de soi, mais aussi sur comment s’affirmer face aux manipulateurs.

Approcher les autres est-ce si difficile ? C’est la question à laquelle Isabelle Nazare-Aga répond. Elle apporte des informations et éléments pratiques  permettant aux personnes dans ce cas de s’ouvrir aux autres.

Approcher les autres est-ce si difficile ?

Approcher les autres est-ce si difficile ?

L’ouvrage, articulé autour de quatres parties, commence par une citation de Sénèque tout à fait de circonstance et lourde de sens:

Ce n’est pas parce que c’est difficile que nous n’osons pas; c’est parce que nous n’osons pas que c’est difficile !

Prendre sa place parmi les autres.

L’anxiété sociale vient de la peur de la réaction des autres, cela peut être aussi un malaise par rapport aux personnes qui représentent une menace émotionnelle tel un supérieur ou une personne du sexe opposé.

La conscience de soit personnelle et public. Les anxieux sociaux portent une attention extrême à leurs personne, se jugent souvent à tord « je suis nul » , « les gens vont se moquer de moi » ils passent du temps à s’analyser, s’inspecter.

Il existe deux sortes de timide. Le timide manifeste qui se devine facilement,  il a peur de mal se comporter en public, d’être maladroit. Quant aux timide caché, il a peur de ressentir des sensations désagréables. Il est contrairement aux idée reçu extraverti, il doute de lui même et se culpabilise sans que cela ne se voit, d’ailleurs sont entourage est souvent étonné lorsqu’il apprend que c’est un timide.

La phobie sociale est un trouble anxieux contrairement à la personnalité évitante (à ne pas confondre avec les timides) qui elle, est un trouble de la personnalité.

A travers les témoignages réels de Marie et Marc son mari, Claire et Clément sur divers situations nous allons apprendre comment rompre avec les croyances qui nous empêche d’être positif et en accord avec soi. Pour chacun d’eux nous avons une liste de ce qu’ils se disent,  il s’agit de leurs cognitions (« je ne suis pas intéressante »,  « Je ne suis pas aussi drôle que les autres »…)

Dans les chapitres qui suivent, l’auteure confronte une partie des croyances de chacun des personnages (que l’on partage peut être) avec la réalité et démontre ainsi les idées irrationnelles ou négatives.

Créer des amitiés

L’amitié c’est un soutien, un partage de valeur commune. On entend souvent dire qu’il vaut mieux la qualité que la quantité, mais le fait d’avoir plus d’amis contribue à élargir ses horizons et à se donner plus de chance d’évoluer.

Reprendre confiance en soi

Les trois piliers de l’estime de soi sont:  l’amour de soi, la vision de soi et la confiance en soi.

A travers le questionnaire de Rosenberg on peut évaluer notre niveau d’estime personnelle (liste de nos qualités, réaction aux compliments, aux critiques)

Que faire de sa solitude

Aider les autres par exemple à travers le bénévolat est une bonne occasion de s’impliquer dans sa communauté. Cela aide à sortir de l’isolement et la déprime. Des études ont même démontré que les gens heureux ont des liens affectifs stables avec leur entourage et une implication active dans leur communauté.

Afin de réaliser facilement les exercices donnés dans le livre, on retrouve en fin d’ouvrage une liste de qualité que l’on peut découvrir chez soi mais aussi des adjectifs qualifiant des émotions et des sentiments.

 

Mon avis

notation_enviedelecture

J’ai apprécié cette lecture, un livre riche en informations et éléments concrets à appliquer pour savoir oser s’affirmer. L’auteure fait un topo des différents blocages que l’on peut avoir par rapport aux autres et nous apprend comment débloquer tout cela. Notamment avec un passage en revue des idées préconçues que l’on peut avoir sur soi mais aussi sur les autres.

Parfois demander, parler de ce qui nous dérange ou encore refuser quelque chose est tel un parcours du combattant pour certain (pour moi aussi je l’avoue !), dans ce livre on apprend comment y remédier, tout en restant aimable et en se faisant des amis.

On découvre aussi comment augmenter sa confiance en soi et ainsi sortir de sa coquille, d’ailleurs le titre du livre « Approcher les autres est-ce si difficile ? » a été remplacé par « Sortez de votre coquille! » . Personnellement  je trouve que c’est un peu dommage car il est très probable qu’avec ce deuxième titre je n’aurais pas eu envie de lire ce livre. Je choisis mes livres pratiques à lire souvent en lisant seulement le titre. Du coup je trouve que le premier est plus explicite et pointe directement une problématique qui m’intéresse et m’interpelle davantage que le second.

Voici une courte présentation vidéo du livre par l’auteure:

En tout cas ce fut une lecture très intéressante qui m’a beaucoup appris, j’ai aussi très hâte de lire « Les manipulateurs sont parmi nous » de cette même auteure, qui aborde cette fois la question des manipulateurs (comment les reconnaitre et s’en protéger).

Et toi l’as-tu lu? Dis moi tout en commentaire 🙂

Si tu as envie de te procurer le livre clique ci-dessous*:

=>Sortez de votre coquille !

*en l’achetant via mon lien, Amazon me reverse une petite commission

Leave a Comment: