L'Orangeraie de Larry Tremblay - Envie de lecture

L’Orangeraie de Larry Tremblay

L'Orangeraie de Larry Tremblay

J’ai eu envie de lire L’Orangeraie de Larry Tremblay car il figure dans le top 10 de Prettybooks (et du coup un très probable coup de cœur à découvrir) que je remercie au passage pour cette merveilleuse découverte.

L’Orangeraie est un roman contemporain qui aborde le sujet de la guerre, des attentats-suicides et particulièrement des enfants kamikazes. Il a été publié en octobre 2013 aux Éditions Alto et a reçu de nombreux prix notamment celui des libraires du Québec.

Auteur québécois, Larry Tremblay est écrivain mais aussi acteur et metteur en scène de pièce de théâtre.

L’Orangeraie l’histoire

L’Orangeraie

Amed et Aziz 9 ans sont frères jumeaux. Un lien particulier les unis, ils partagent ensemble rire et larme et s’aiment d’un amour inconditionnel au point que chacun veuille donner sa vie pour l’autre.

Les deux enfants vivaient paisiblement au milieu de l’orangeraie familiale où ils adoraient s’amuser comme tous les enfants de leurs âges, jusqu’au jour où le drame se produit.

Une bombe pulvérisa la maison de leurs grands-parents, les corps sans vie de ces derniers furent retrouvés ensevelis par les gravas.

Depuis ce jour, la vie à l’orangeraie n’est plus la même et ne le sera plus jamais.

C’est dans ce contexte tragique que Soulayed, kalachnikov à la main et ses hommes arrivèrent chez les parents des deux garçons. Ils proposèrent donc à Zohal de venger la mort de ses parents.

L’argument de Soulayed est percutant, pour lui l’ennemi est de l’autre côté de la montagne, personne n’a jamais réussi à y pénétrer étant donné le chemin rempli de mine qui y mène.

Les deux seuls a y être arrivé son Amed et Aziz. Selon lui, Dieu a guidé leur pas afin qu’ils soient épargnés et seuls eux sont capables de réitérer cet exploit.

C’est donc comme une évidence qu’il sortit la ceinture d’explosifs par laquelle l’un des garçonnets deviendra martyr et ainsi accédera au paradis.

Tamara, la maman des jumeaux hurla de frayeur et de douleur comprenant qu’elle devra perdre l’un de ses fils si ce n’est les deux. Quant à Zohal, le père, il fut séduit par le discours mielleux de Soulayed, cet homme pieux et instruit, du moins c’est ce qu’il pensait. Zohal ne pouvait donc qu’être envahi de satisfaction à l’idée de voir son fils tomber en martyr, mais lequel ?

Un choix difficile devra être fait, qui des deux enfants portera la ceinture ? Tout se jouera dans l’orangeraie.

J’aimerais en dire plus tellement la suite est remplie de rebondissements, d’évènements absolument inattendus mais je risque de gâcher le plaisir de cette magnifique et captivante lecture, certes horriblement tragique.

 

Mon avis sur L’Orangeraie

notation_enviedelectureUn gros coup de cœur pour ce roman et très sincèrement, je n’ai jamais lu un livre qui m’aura autant marqué, une histoire saisissante et par dessus-tout déchirante tant elle est d’actualité.

A la fin de ma lecture j’étais bouleversée. J’ai ressenti beaucoup de tristesse, de colère.

J’ai trouvé la plume de l’auteur ma-gni-fique, j’aime beaucoup sa façon de raconter l’histoire presque poétique. Il a su transmettre à la lectrice que je suis une émotion tellement forte, j’avais l’impression d’être présente physiquement dans cette orangeraie.

J’ai cherché le lieu où se passe l’histoire pensant que je l’avais oublié mais en fait non. L’auteur ne donne aucun nom de pays laissant libre cours au lecteur de faire le parallèle avec n’importe quel pays en guerre de nos jours au moyen-orient.

Avant de lire ce livre j’avais une idée sur le déroulement de l’histoire et je peux vous dire que j’ai été scotchée en apprenant qu’il en était tout autre. Le dénouement du récit est absolument inattendu, je suis restée sans voix et assurément L’Orangeraie est un roman qui casse les préjugés.

Larry Trembley par ce roman nous touche au plus profond de notre cœur, j’ai aimé sa façon de construire son récit qui est d’ailleurs plutôt nuancé, aucun jugement, les bons et les méchants ne sont pas clairement définis, l’appréciation est laissée au lecteur.

Si je devais décrire en un mot ce roman, je dirais “électrochoc”.

Un extrait est disponible gratuitement sur le site de l’éditeur, pour y accéder je t’invite à cliquer ici : Extrait L’Orangeraie

Au Québec, L’Orangeraie sera une fois de plus produite au théâtre, au printemps 2016.

Larry Trembley parle de son œuvre dans cette vidéo publiée par la librairie Mollat à l’occasion de la foire du livre de Bruxelles 2015:

 

Et toi, as-tu envie de lire L’Orangeraie ? Si tu l’as déjà lu, qu’en as-tu pensé ? Dis-moi tout en commentaire ^^

Si tu as envie de te procurer le livre clique ci-dessous*:

=>L’orangeraie de Larry Tremblay

*en l’achetant via mon lien, Amazon me reverse une petite commission

Leave a Comment: