Perruches ondulées de Hildegard Niemann - Envie de lecture

Perruches ondulées de Hildegard Niemann

Perruches ondulées

Depuis toutes petites j’ai toujours eu des perruches ondulées à la maison. C’est ainsi que tout naturellement s’est créé un lien particulier entre moi et ces créatures d’une sociabilité surprenante. En tant que grande  passionnée de perruches ondulées il m’est arrivée donc de lire quelques ouvrages sur ces oiseaux exotiques.

Cela fait un bon moment déjà que j’ai lu Perruches ondulées de  Hildegard Niemann, un livre qui nous apprend comment connaitre les perruches ondulées, les choisir et en prendre soin. Cette chronique n’est pas toute fraiche, je l’ai écrite il y a presque deux ans, lorsque j’ai lu ce livre.

J’ai lu la 3ème édition de Perruches ondulées, traduit de l’allemand par Anne-Marie Naboudet-Martin et publié en août 2013 aux Editions Hachette dans la collection Guide Hachette Animaux.

L’auteure, Hildegard Niemann est une biologiste allemande,  elle est également comportementaliste pour psittacidés, elle apporte ainsi ses conseils entre autres aux propriétaires de perruches ondulées sur la santé, le comportement et l’éducation. Elle publie également des articles dans une revue sur les oiseaux au nom de WP Magazine.

Grâce à son expérience, elle donne dans cet ouvrage de nombreux conseils pour bien prendre soin de nos perruches ondulées.

Perruches ondulées, les connaître, les choisir, en prendre soin

Ce petit guide est articulé autour de quatre grands chapitres

Des petits êtres irrésistibles

Perruche ondulée enviedelecture

Hildegard Niemann fait un historique rapide sur la découverte de cette espèce surprenante qu’est la perruche ondulée. Elle résume les points essentiels sur lesquels il faut être fixé pour pouvoir prendre sa décision en toute connaissance de cause lors de l’acquisition. Adopter une perruche c’est un engagement sur plusieurs années pendant lesquelles vous veillerez à donner les meilleures conditions de vie et le soin nécessaire à ce petit oiseau exotique.

On apprend dans ce chapitre leur quotidien en milieu naturel notamment avec la description d’une journée type dans la vie d’une perruche sauvage, on en apprend également sur leur comportement en période de reproduction.

On trouve également une galerie de portrait sur les différentes mutations : mauve, vert clair, opaline ect, ce qui  permet d’avoir un aperçu de la variété de couleurs que peut avoir ce petit être attachant.

Ensuite, vient la question sur le rapport avec les enfants, mais aussi avec les animaux tels que chien, chat, lapin et pour finir un petit résumé illustré sur l’anatomie et les sens de la perruche ondulée.

L’environnement idéal

Perruche ondulée enviedelecture

La perruche ondulée a besoin d’espace pour pouvoir se déplacer, déployer ses ailes, être à l’aise, l’auteure expose les critères pour choisir la cage idéale qui abritera vos oiseaux. Elle évoque également l’importance de prévoir une pièce où vous pourrez laisser voler les oiseaux en toute sécurité afin de leur faire faire un peu d’exercice car la perruche est sujette à l’obésité.

Est expliqué également comment aménager la cage et où la placer, comment doivent être les accessoires tels que perchoir, mangeoire, buvette, et comment les placer.

L’utilisation de sable en guise de litière qui en plus d’absorber l’humidité des fientes plaît tout particulièrement à la perruche qui aime farfouiller par terre pour chercher quoi manger. La présence d’un os de seiche, indispensable source de calcium.

Autre caractéristique de la perruche ondulée, c’est son côté amusant, joueur, elle adore s’occuper avec des jouets, dont l’auteure explique les critères pour bien les choisir et comment les placer dans la cage.

Il est indispensable de veiller au bien-être de sa perruche, lui éviter tout stress, car elle se considère comme une proie potentielle, et nous considère comme prédateur.

De nombreux conseils sont données sur comment organiser l’arrivée du nouveau petit compagnon à la maison, des techniques pour l’apprivoiser et enfin comment nourrir correctement sa perruche : graine, légume, millet, avec une petite liste d’aliments à éviter.

Une cohabitation sereine

Perruche ondulée enviedelecture

Un certain nombre de renseignements sur le comportement de la perruche sont donnés, notamment son intelligence, sa curiosité, mais aussi sa sensibilité et son intuition, avec une perruche on ne s’ennuie pas !

On apprend comment décoder le langage corporel d’une perruche, savoir quand est-ce qu’elle est détendue, quand est-ce qu’elle a peur, quand est-ce qu’elle dort.

Des astuces pour faire rentrer la perruche dans sa cage lorsqu’elle ne veut pas, en insistant sur la règle d’or qui est de ne jamais la forcer car cela risquerait de la traumatiser.

L’auteure passe en revue les pièges à éviter comme les fenêtres ouvertes ou les portes.

Trois types de jeux pour perruche sont évoqués : les jeux qui stimulent l’activité physique, ceux qui stimulent l’intelligence et enfin les jouets à détruire. Une série de critères est donnée pour bien les choisir.

Enfin, il y a quelque ligne sur la reproduction, de la parade nuptiale au sevrage des petits en passant par la ponte.

Les soins et la santé

Perruche ondulée enviedelecture

La perruche se charge elle-même du nettoyage de son plumage, elle y passe beaucoup de temps, elle utilise pour cela une glande située en bas de son dos, juste au-dessus de sa queue, elle prélève un peu de sébum sécrété par celle-ci avec son bec et enduit son doux plumage de cette substance.

Lorsqu’elle n’arrive pas à atteindre une zone, en particulier la tête, elle demande de l’aide à son congénère qui s’attèle à la tâche bien volontiers. (Sachant qu’il ne faut jamais prendre une seule perruche. C’est un oiseau sociable qui vit en groupe dans la nature qui ne saurait être heureux dans un milieu domestique sans au moins une autre perruche. Une perruche seule tombe dans la dépression et se laisse mourir).

Des conseils sont donnés sur la propreté de la cage et des jouets.

On  en apprend sur la santé, les soins notamment pour la perruche âgée tout particulièrement affectueuse, Hildegard Niemann nous donne des conseils pour déceler les maladies, les comportements anormaux,  les problèmes qui peuvent être rencontrés comme la mort d’un partenaire, la fuite, la mésentente, la dépression.

Mon avis sur le guide Perruches ondulées

 

notation_enviedelecture

J’ai énormément apprécié ce guide, bien qu’il soit petit (96 pages) je le trouve complet, il fait le tour de tout ce qu’il y a à savoir pour prendre soin de sa perruche ondulée. Le prix est en plus très abordable (5,95€)

Ce qui m’a particulièrement plu dans cet ouvrage en plus des conseils donnés, c’est sa richesse au niveau illustration, on y trouve de nombreuses photos de perruches ondulées, elles ont pour la majorité d’entre elles été prises par Olivier Giel photographe spécialisé dans la photo d’animaux et de nature.

Les photos sont toutes plus magnifiques les unes que les autres. On y voit des perruches de toutes les couleurs dans différentes situations. Dans leur milieu naturel, mais aussi en milieu domestique, en train de manger, de jouer, de se faire des grattouilles mutuellement, d’entretenir leur magnifique et beau plumage, de prendre un bain ! De faire des acrobaties, de se balancer suspendu sur une patte à une branche de brocoli ou tout simplement perché en train de contempler son entourage, mais celle qui m’aura définitivement le plus captivé est celle où on la voie en plein vol avec une grâce absolument époustouflante.

J’ai trouvé cependant quelque répétition qui a mon sens ne sont pas nécessaires, mais pas vraiment gênantes.

J’ai trouvé dommage qu’il n’a pas été fait mention de l’importance de vérifier l’espace entre les barreaux lors du choix de la cage qui ne doit pas dépasser 1,5 cm, l’idéal est qu’il soit à 1 jusqu’à 1,2 cm. Le problème c’est que si l’espace est trop grand, la perruche peut se coincer la tête entre les barreaux.

Il est fait mention de l’utilisation de sable comme fond de cage, j’avais lu à ce propos qu’il fallait justement éviter (tout comme le gravier, en préférant à la place du papier absorbant type sopalin ou papier journal) car les poussières émanant de celui-ci serait nocif à long terme pour le système respiratoire de la perruche. Par ailleurs, la perruche qui ingurgiterait de grandes quantités de sable ou gravier pourrait avoir des problèmes au jabot.

Tout au long de l’ouvrage l’auteure mentionne régulièrement l’importance de proposer des branches naturelles par exemple de saule ou noisetier. J’aurais aimé voir préciser le fait qu’il faille passer au four quelques instants la branche afin d’éviter la contamination par des parasites qui peuvent être présent sur celle-ci.

Autre bémol, je trouve que l’auteure n’a pas assez insisté sur le danger des courants d’air pour la perruche ondulée qui peut lui être fatale si on ne la guérit pas à temps (oiseau ébouriffé, reste dans le fond de sa cage).

Ce que j’ai trouvé chouette c’est que le guide est personnalisable, un emplacement est prévu pour coller une photo de ses perruches, y noter les informations les concernant comme la date d’acquisition, la couleur, le sexe, le lieu où elle a été acquise et même quelque page en guise de carnet de santé où on peut noter les éventuelles observations.

J’ai aussi aimé l’intérieur de la couverture, au début et à la fin du livre est illustré de petites traces de pas d’oiseau, j’ai trouvé ce petit détail très mignon ^^

Et toi as-tu ou as-tu déjà eu des perruches ?

Si tu as envie de te procurer le livre clique ci-dessous*:

=>Perruches ondulées

*en l’achetant via mon lien, Amazon me reverse une petite commission

Leave a Comment:

2 comments
Add Your Reply