Le Vide de Patrick Senécal - Envie de lecture

Le Vide de Patrick Senécal

le vide envie de lecture

J’ai lu Le vide de Patrick Senécal qui figure dans la catégorie policier et triller du Prix littéraire des chroniqueurs web. Je connaissais cet auteur de nom seulement, du coup j’ai trouvé intéressant de découvrir enfin une de ses œuvres. Patrick Senécal est un auteur québécois à succès. Plusieurs de ses œuvres ont été adapté en film.

Le vide 

le vide envie de lecture

Titre: Le Vide
Auteur: Patrick Senécal
Date de publication: 12 novembre 2015
Edition: Fleuve 
Edité en 2011 aux éditions A lire inc. (Québec)
Genre: Littérature québécoise, polar
Nombre de page: 736

Résumé éditeur:

Plus loin vous repousserez les limites, plus longue sera la chute… dans le vide.

Vivre au max. C’est le nom de l’émission de télé-réalité de Max Lavoie. Le milliardaire a tout quitté, liquidé pour se lancer dans son projet. La première saison a défrayé la chronique, choqué les âmes sensibles et s’est attiré les foudres de la commission de censure. En proposant de réaliser en direct les rêves les plus fous des participants, Max a frappé un grand coup. La saison 2 débute et promet encore plus de sensations fortes à un public ébahi.

Tout semble possible, sans limites. Alors qu’est-ce que les participants vont demander au présentateur philanthrope ? Quel fantasme délirant ? Quel ultime grand frisson ?

Attention mesdames et messieurs, plus loin vous repousserez les limites, plus longue sera la chute… dans le vide.

 

Le vide mon avis

j'ai apprécié ma lecture enviedelecture

Ça aura été une des lectures les plus surprenantes de ce prix littéraire. Globalement je reconnais que c’est une lecture que j’ai appréciée tant l’intrigue est originale et l’histoire prenante. J’ai eu beaucoup de mal à lâcher ce livre tant le suspens est à son comble. Maintenant, j’ai toujours eu du mal avec les romans noirs, et celui-ci est vraiment trash et c’est ce qui m’a dérangé. Il y a des passages affreux, choquants et d’une violence incroyable. En gros, âme sensible s’abstenir. L’auteur dénonce un phénomène de société qui prend de l’ampleur, je préfère ne rien révéler car je trouve que c’est vachement mieux de découvrir tout cela au moment de la lecture. On suit donc 3 personnages qui ne se connaissent pas et n’ont rien à voir les uns avec les autres, et au fil du temps, ils seront amenés à se rencontrer et se retrouver dans la même histoire. La plume de Patrick Senécal est indéniablement addictive, derrière la fiction un message fort est véhiculé et je trouve cela vraiment bien, ce n’est pas qu’un polar mais, une réflexion, un livre qui pousse à se questionner, à se remettre en question. Au début le  langage québécois peut surprendre mais on s’y habitue, je connaissais quelques expressions déjà, donc cela ne m’a pas déroutée. Enfin, lorsqu’on arrive au bout du livre même bien avant, le titre prend tout son sens.

Si tu as envie de te procurer le livre clique ici => Le Vide

Leave a Comment: