Tous nos jours parfaits de Jennifer Niven - Envie de lecture

Tous nos jours parfaits de Jennifer Niven

Jennifer Niven Tous nos jours parfaits

J’ai lu Tous nos jours parfaits de Jennifer Niven. Il a été Traduit de l’anglais par Vanessa Rubio-Barreau et publié aux Editions Gallimard en septembre 2015. Le titre original est “All the Bright Places”, une adaptation en film est prévue prochainement.

Tous nos jours parfaits

Tous nos jours parfaits

Violet Markey est sur le toit de son lycée, elle veut mourir. Depuis que sa soeur est morte dans l’accident de voiture, la jeune fille est rongée par la culpabilité. Elle n’a plus goût à rien et n’arrive même plus à écrire sur le blog qu’elle tenait avec sa soeur. Ce que violet ne sait pas encore c’est que Theodore Finch a la même idée, au même moment. Une rencontre inattendue dans un lieu inattendu pour ces deux adolescents que tout oppose.

Violet est l’élève modèle du lycée, la fille populaire. Finch quant à lui est un garçon insouciant, idéaliste, considéré comme un extraterrestre par ses camarades. Tantôt il déborde d’énergie, tantôt il est submergé par des pensées noires. Le jeune garçon est détruit intérieurement par un père violent et absent de la maison familiale.

C’est dans le cadre d’un devoir en commun que Violet et Finch vont apprendre à se connaitre. De là naîtra une histoire d’amour incroyable entre eux. Mais c’est quand Violet commence à reprendre goût à la vie que Finch perd pied.

Mon avis sur Tous nos jours parfaits

notation_enviedelecture

 

Ce roman young adulte m’a complètement bouleversé. L’auteure traite là d’un sujet très dure, la dépression, la bipolarité et le suicide chez les adolescents. J’ai été littéralement captivée par l’histoire. Comme annoncé en début d’ouvrage l’histoire est en effet dans la même ligné que Nos étoiles contraires de John Green ou encore Eleanor & Park, des histoires d’ados torturés. J’ai trouvé aussi des similitudes avec La face cachée de Margot.

Un livre qui m’a chamboulé, c’est très poignant. A la fin de ma lecture je pensais le classer dans coup de coeur, mais il y a quelque chose qui me titillait, je dois avouer avoir été perturbée par la fin et j’espère que cela ne sera pas mal interprété par les jeunes gens qui ont lu ou qui liraient ce livre.

Si je m’en tiens à l’écriture uniquement, j’ai adoré, c’est beau, addictif, impossible de lâcher le livre avant d’avoir fini. Si Jennifer Niven a autant été inspirée pour écrire cette fiction, c’est parce qu’elle a été confrontée au suicide de deux de ses proches. Particulièrement le suicide d’un garçon dont elle était amoureuse.

J’ai trouvé très judicieux de la part de l’auteure de donner des numéros utiles à la fin de l’ouvrage pour venir en aide aux adolescents en souffrance psychologique.

Pour conclure, c’est une histoire indéniablement poignante mais j’émets des réserves quant au message véhiculé.

Pour lire un extrait (les 10 premières pages) clique ici=> Extrait Tous nos jours parfaits

Si tu as envie de te procurer le livre clique ci-dessous*:

=> Tous nos jours parfaits <=

Leave a Comment:

1 comment
Add Your Reply